4 astuces pour (re)trouver le calme dans un bureau ouvert

0

4 astuces pour (re)trouver le calme dans un bureau ouvert

Open-space, bureau à partager ou même multi-space, les espaces de travail deviennent de plus en plus conviviaux et collaboratifs. Seul hic ? Difficile de se concentrer quand on travaille dans une ambiance hall de gare. S’il a des avantages, le bureau ouvert est aussi très (trop) bruyant. Heureusement, quelques astuces simples vous permettront de passer la journée sans pulsions criminelles.

Oser la « charte » de l’open-space

Sans brusquer vos collègues, l’idée d’une charte de bonne conduite en open-space pourrait être utile et efficace, surtout si elle est écrite avec humour. Organisez une réunion avec les personnes qui partagent votre bureau et proposez-leur de poser ensemble sur papier quelques commandements pour survivre en bureau ouvert : sortir pour passer des coups de fil, chuchoter, mettre son téléphone en vibreur, etc. Si tout le monde y met du sien et s’implique, le silence sera tel que vous entendrez même vos outils de travail ronronner.

La technique du « je parle moins fort, donc toi aussi »

Cette astuce étonnante est souvent utilisée par les professeurs pour déstabiliser les élèves bruyants. Quand un brouhaha règne dans l’open-space, chacun y va de sa capacité vocale pour se faire entendre.

Un collègue s’adresse à vous ? Parlez très doucement, en articulant. S’il ne vous entend pas, il viendra vous voir directement et cela réduira le niveau sonore de la pièce.

Le petit plus ? Sans nous en rendre compte, nous adaptons notre voix à celle de la personne avec qui nous parlons. Si elle chuchote, nous chuchoterons par mimétisme.

Créer sa bulle apaisante et ses cloisons invisibles

En délimitant l’espace de votre bureau via du rangement, des plantes vertes ou une bibliothèque, vous créerez une cloison invisible propice à la concentration et à l’isolation. Si le bruit alentour est le même, vous vous sentirez plus protégé, dans un cocon décoré d’objets personnels rassurants.

Casque, bouchons d’oreille, musique : quelle isolation phonique ?

Pour vous isoler du bruit, le casque est indiscutablement la solution imparable. Vous pouvez opter pour un casque de chantier isolant, très efficace contre le bruit mais un peu moins pour le style.

Plus discrets, les bouchons d’oreille sont intéressants, mais ne protégeront pas vos tympans des vibrations désagréables.

Enfin, rien ne vous empêche (a priori) d’écouter de la musique en travaillant ou de simplement porter un casque pour son côté dissuasif. Vos collègues oseront moins vous déranger si vous vous concentrez sur votre écran, un casque vissé aux oreilles.

Partager.

Commentaires fermés.

2a08dfeba808395e9c2ccb154f5b6b028888