L’impact positif des plantes et fleurs au bureau

0

Colorées, odorantes, purifiantes, exotiques ou même grimpantes, les plantes et fleurs installées sur les lieux de travail auraient un impact positif sur la productivité des salariés et leur bien-être. Il est temps de ramener à la vie nos bureaux grisâtres et tristement minimalistes en les agrémentant de quelques feuillages et bourgeons naissants.

Plante = nature = retour aux sources

On ne les remarque pas forcément, mais ces petites touches de vert sur nos bureaux pourraient être de véritables alliées professionnelles. Des très peu contraignants ficus et cordylines aux plus délicats bonsaïs et orchidées, les plantes et fleurs ont un impact direct sur nos humeurs.

Parce qu’elles évoquent la détente et la relation à la nature, elles cassent subtilement le côté très formaté du contexte de travail. Elles éveillent les sens, invitent à la méditation et boostent notre énergie.

Les plantes dépolluantes pour respirer le bonheur

Parce que quelques statistiques valent mieux que des dizaines d’hypothèses, sachez que nous passons en moyenne 80 % de notre vie dans des lieux clos. L’air qui gravite dans ces lieux fermés est de 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur.

Face à ce constat, la plante dépolluante est une vraie option intéressante au bureau. Certaines, comme le ficus, le chlorophytum ou encore le lierre, sont assez gourmandes pour absorber les substances nocives présentes dans l’air. Non contentes de décorer les ambiances de travail d’une « green touch », elles prennent soin de la santé des salariés.    

Jardiner en cravate : les mains dans la terre pour être zen

Vous l’aurez compris : contempler une plante, c’est excellent pour le moral et respirer une plante, c’est excellent pour la santé. Mais l’effet bénéfique des plantes est loin d’atteindre là ses limites…

Entre deux réunions, vous attaquer à la taille printanière de votre majestueux dragonnier aura un véritable effet antistress. Au contact du végétal, vous mettez de côté les problématiques liées à tel ou tel dossier ou tel ou tel collègue difficile à gérer (et à supporter). Qui sait, le quart d’heure jardinage pourrait même faire naître quelques vocations.

Avoir la main verte n’est donc pas incompatible avec le maniement expert du clavier et de la souris.

Pour les open space végétalisés présentant peu de contraintes d’entretien, préférez opter pour des plantes à feuillage persistant ou même des cactus pour une ambiance désert aride qui réchauffera l’atmosphère après une réunion glaciale.

Partager.

Commentaires fermés.

c6745c354a16d48a1b9a89df2ca05ffajjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj