Lunettes connectées : quand la réalité augmentée s’invite au bureau

0

Après les montres connectées, c’est la « vision » de l’entreprise qui est en passe d’être révolutionnée par le virtuel. Les lunettes connectées ont fait parler d’elles ces derniers mois et pourraient s’imposer dans les années à venir comme de véritables objets connectés « à utilité professionnelle ». Alors, que diriez-vous d’un petit voyage en business class, au cœur de la réalité augmentée ?

Quels corps de métiers sont concernés par la lunette de demain ?

D’ici 2018, Google projette de vendre des millions d’exemplaires de ses lunettes connectées aux entreprises. On se souvient du flop de la fameuse Google Glass à sa sortie en 2015, trop chère, peu utile et peut-être trop en avance pour une utilisation chez les particuliers. Mais quand il s’agit de se promener au bureau avec une paire de lunettes connectées sur le nez, certains domaines professionnels pourraient bien se montrer preneurs.
Les lunettes qui indiquent au chirurgien les constantes du patient et lui servent d’assistante pendant l’opération ? Rien n’est impossible. Des conseillers bancaires qui accueillent leurs clients avec des lunettes connectées et accèdent à toutes leurs informations sans avoir à s’installer devant un écran ? Déjà fait ! Des pompiers qui visualisent les pompes à incendie les plus proches et les plans architecturaux des bâtiments sinistrés avec leurs lunettes connectées ? Work in progress…

Faciliter les échanges terrain/entreprise

Plus globalement, les métiers de « terrain » voient en ces lunettes connectées de demain un réel intérêt, un gain d’efficacité, de performance et de sécurité sur site.
C’est notamment le cas des BTP et de tous les métiers qui nécessitent l’intervention de techniciens sur des zones difficiles d’accès. Sous la forme de lunettes connectées simples ou directement intégrées à un casque de chantier, cet outil de « téléportation » permet aux techniciens de rester connectés à distance pendant une intervention. Ils peuvent envoyer des emails, transférer des vidéos et se faire assister en temps réel par des experts.

Des lunettes qui remplacent une formation ?

Artisanat, restauration, ingénierie… De nombreux domaines techniques et manuels peuvent bénéficier de l’assistance pointue des smart glasses.

Imaginez un apprenti cuisinier qui prépare un plat de haute voltige en profitant des précieuses astuces d’une paire de lunettes connectées. L’outil miracle peut même venir assister certaines personnes en situation de handicap dans l’exercice de leur métier.

Pour les impatients, sachez que ces lunettes viennent d’arriver sur le marché français. Leur tarif gourmand va de 500 € à plus de 1 500 € pour les modèles les plus sophistiqués.

Partager.

Commentaires fermés.

a14585258356897713563343c660f940||||||||||||||||||||