Les 5 (très) mauvaises habitudes à bannir au bureau

0

Du matin au soir, des petites manies viennent se glisser dans notre quotidien professionnel. Mauvaise nouvelle, elles ont des conséquences directes sur notre productivité et notre bien-être. Du repas pris sur le pouce au rangement remis au lendemain… Il est temps d’en finir avec ces mauvaises habitudes tenaces !

Confort : ces postures à éviter sur un siège de bureau

Croiser les jambes trop régulièrement, fixer l’écran de trop près, travailler le dos voûté, faire tenir son téléphone entre l’oreille et l’épaule… Toutes ces positions du quotidien ont une incidence réelle sur la fameuse lombalgie professionnelle. Se filmer 10 minutes en train de travailler permet d’ailleurs de mettre le doigt sur ces défauts automatiques. Un poste de travail adapté et des efforts de posture suffisent à rapidement les corriger.

La pause-déjeuner-virtuelle-express

Aussi courte soit-elle, la pause repas est indispensable pour s’aérer l’esprit et scinder la journée en deux. Prendre le temps de manger et de digérer un repas équilibré est la garantie d’un après-midi productif et dynamique.

À l’inverse, manger trop vite sans quitter son écran des yeux n’est bon ni pour l’esprit ni pour l’estomac. Un repas de 45 minutes à 1 heure permet de mettre en place un rythme digestif normal, d’éviter le fameux « coup de mou » d’après-repas et la fringale de 16 h.

Quitter ses dossiers pendant une heure permet de se déconnecter et de se remettre plus vite au travail par la suite.

Dire oui à tout et se laisser déborder

Au bureau, ne pas oser prononcer le mot magique empêche certains salariés d’avancer efficacement et de se focaliser sur leurs tâches prioritaires.

Apprendre à dire non dans certaines circonstances évite que des abus « automatiques » se mettent en place, autant côté collègues que côté supérieurs. Il n’y a pas de honte à avoir d’autres projets urgents sur le feu.

Rangement et procrastination : attendre que la pile s’écroule

Les bureaux désordonnés sont un vrai fléau côté concentration et productivité. En plus de polluer visuellement l’espace, ils font perdre un temps précieux à ceux qui laissent régner ce chaos. Pour ne pas se perdre en route, quelques minutes de rangement suffisent au quotidien.

« Oublier » de s’organiser

Beaucoup de salariés se laissent déborder par le nombre de tâches à réaliser et en viennent naturellement à considérer la planification comme une perte de temps. Pourtant, prendre quelques minutes chaque jour pour lister ses priorités et planifier sa journée est le meilleur moyen de gagner en temps et en efficacité.

Conclusion ? La bonne volonté met K.O toutes les mauvaises habitudes.

Partager.

Commentaires fermés.

db50b8f7a5918cd4814731e431b6505assssssssssssssssssssssssssssss