Mes collègues sont-ils mes amis ?

0

En moyenne, nous passons 8 heures par jour au bureau, soit 40 heures par semaine. Il n’y a donc rien d’étonnant à voir quelques amitiés se lier. Le travail étant une activité propice à la socialisation, des affinités se créent sans pour autant qu’il s’agisse systématiquement d’amitiés profondes et durables. Alors, vos collègues sont-ils vraiment vos amis ? Faut-il rester prudent et éviter une trop franche camaraderie au bureau ?

Quand la proximité professionnelle crée des liens

Dans une journée de travail « ordinaire », nombreuses sont les situations propices à un rapprochement amical. Pendant la pause déjeuner et la pause café, on n’hésite pas à s’éloigner un peu du contexte professionnel pour laisser entrevoir notre personnalité et nos centres d’intérêt qui occupent nos vies privées. C’est à ce moment-là que les points communs se repèrent et que les affinités naissent.
Autre situation propice au rapprochement amical : le travail d’équipe. Réussir ensemble, se soutenir dans l’adversité, aller dans la même direction… Cette fusion des compétences permet souvent de créer des liens solides qui se transforment parfois en amitiés.

Différencier la « relation amicale » de la véritable « amitié »

Amitié : sentiment d’affection entre deux personnes : attachement, sympathie qu’une personne témoigne à une autre. La définition du Larousse associe clairement la notion d’amitié avec celles de l’affection et de l’attachement. Partant de ce principe, la majorité des « amitiés » professionnelles sont en fait de simples affinités et relations amicales.
Un collègue qui devient vraiment un ami n’est plus une simple connaissance professionnelle. Un ami est quelqu’un que l’on voit où essaye de voir régulièrement en dehors du travail, quelqu’un à qui on se confie sur des choses intimes et sur qui on peut compter.

Les risques d’une amitié de bureau

Les amitiés au travail ont un réel intérêt : une complicité amicale peut en effet déboucher sur une alchimie professionnelle intéressante.
Inversement, nombreux sont les professionnels à se tenir à l’écart de toute véritable amitié, sans pour autant refuser de créer des liens de proximité ou des affinités.
Se lier d’amitié avec un collègue peut néanmoins poser des problèmes, surtout au sein d’une même équipe. Les « amis de bureau » peuvent avoir trop d’attentes l’un envers l’autre ou excessivement réduire la distance indispensable pour travailler avec recul et efficacité. Ils peuvent également exclure sans en avoir conscience d’autres collègues en faisant une sorte de « favoritisme amical ».

Alors, avec qui passerez-vous la prochaine pause café ?

Partager.

Commentaires fermés.

c7e7fea77a3b6c55270b058432eac279JJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ